Parents de TCK, la balle est dans votre camp !

#expatriation , #enfants , #tck

On en parle de plus en plus de cette Troisième Culture ! Pas une émission sur les enfants expatriés sans aborder ces fameux « TCK », pas un reportage sur l’expatriation sans aborder les défis auxquels ils font face ou les bénéfices que ces « ETC » retirent de leur enfance atypique. Pourtant le terme a été inventé il y a longtemps, dans les années 50 aux Etats Unis… Oui, mais maintenant on met enfin le doigt sur les difficultés auxquelles font face nos chères têtes blondes durant ou après cette enfance atypique. Fini le temps ou les enfants étaient considérés comme des éponges qui absorbent les changements sans broncher. D’éponges, ils n’ont que la résilience ! Alors avoir une explication au développement singulier de nos loustics est tout de même rassurant.

Mais qu’est-ce que c’est que cette Troisième Culture ?

En 1999, le sociologue David C. Pollock et l’auteure Ruth E. Van Reken ont défini les Enfants de la Troisième Culture et se sont attachés à déterminer leur profil dans leur ouvrage « Third Culture Kids : Growing up among Cultures ».

Leur définition des ETC est la suivante :

« Un Enfant de Troisième Culture (ETC) est une personne qui a passé une partie importante de ses années de croissance dans une culture autre que celle de ses parents. Elle développe des relations avec chacune de ces cultures et s’identifie dans une certaine mesure avec elles, mais elle ne se considère pourtant pas comme faisant intégralement partie d’elles. Même si différents éléments de chaque culture s’assimilent à son expérience et influencent son système de valeurs et son mode de vie, son sentiment d’appartenance va vers ceux qui ont un vécu semblable au sien. »


Alors, nous, parents, pourquoi devons-nous nous pencher sur ce sujet ? Parce que prendre conscience de cette Troisième Culture qui est celle de nos enfants nous permettra :

  • De les accompagner dans les changements et de gérer sereinement les transitions.

  • D’appréhender la famille que nous allons former, une famille souvent fusionnelle car elle sera le seul repère stable durant ces années de changements récurrents.

  • D’accepter qu’ils soient différents de nous et de comprendre en quoi ces différences, sans nous remettre en cause, sont source d’enrichissement.

  • De leur apprendre qui ils sont, avec leur histoire unique, leurs forces et leurs fragilités.

  • De connaitre et comprendre les défis qu’ils relèvent pendant l’enfance et de se préparer à ceux qu’ils relèveront à l’âge adulte : manque de racines, perte d’identité, sentiment d’appartenance trouble, chagrins non résolus et désir de mobilité parfois irrépressible.

  • D’accueillir nos propres difficultés de parents expatriés et de tempérer nos attentes.

  • De préparer le retour et de les accompagner dans ces nouveaux challenges où ils vont se retrouver en position d’ « immigrant caché » (apparence semblable mais mode de pensée diffèrent).

  • De se préparer aux adultes qu’ils deviendront. Cela nous semblent lointain lorsqu’ils sont enfants mais nos décisions d’expatriation auront un impact durable toute leur vie.

  • De savoir que cette Troisième Culture regroupe des millions de personnes dans le monde. Il s’agit d’une communauté culturelle dépassant les nationalités et les frontières.

  • D’élever aujourd’hui les adultes de demain, ceux d’un monde multiculturel et interculturel.


Entre le déménagement et l’installation, le choix de la nouvelle école et le nouveau réseau social à construire, entre l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et le maintien du français, entre la gestion de la vie professionnelle et celle de l’éloignement de la famille, nous reste-t-il encore du temps à consacrer à la connaissance d’un concept ? Difficile.

Pourtant, peut-on encore être parent d’enfants expatriés aujourd’hui et ne pas tenir compte de cette notion de Troisième Culture ? 


1.Third Culture Kid
2. Enfant de la Troisième Culture
3 . Pollock, David C., and Van Reken Ruth E. The Third Culture Kids : The Experience of Growing up among Worlds, Nicholas Brealey Publishing, 2001.


Ecrit pour Expats Parents par Cécile Gylbert
Consultante interculturelle, coach et auteur, Fondatrice de Geo Interculturel
Top Départ, Cahier d’activité de préparation à l’expatriation des 7-12 ans, Éditions du Net, 2016
Les enfants Expatriés: Enfants de la Troisième Culture, Les Éditions du Net, 2014