Ulysse, l’ami de vos petits expats !

#expatriation , #enfant , #famille , #album jeunesse zoom

Imaginé par Mathilde Paterson, Ulysse, petit Français du bout du monde nous invite à découvrir les différentes étapes qui l’ont conduit à se sentir comme chez lui dans un nouveau pays. Et comme on peut s’en douter, tout n’est pas toujours si facile, heureusement Ulysse est un aventurier !

Mathilde vit depuis 6 ans en Thaïlande ; là-bas elle a découvert l’univers des expatriés et le nombre grandissant de ressources destinées à accompagner cette situation de vie bien particulière qu’est l’expatriation. Devenue maman et discutant avec des amies des problématiques familiales liées à l’expatriation, elle a constaté l’absence de support destiné aux jeunes enfants abordant cette thématique. Elle a donc imaginé l’album qui l’aiderait à préparer ses enfants si un jour la situation se présentait pour sa famille.

Ulysse, petit garçon sympathique et attachant, entraîne donc les 3 - 7 ans dans les découvertes successives qu’ils s’apprêtent à vivre avec beaucoup de finesse et de réalisme.

Cela commence par les premières évocations du projet des parents, lorsque Ulysse sent confusément que quelque chose se prépare, puis que l’annonce du départ lui est faite avec enthousiasme.

Vient ensuite le temps des préparatifs, du déménagement et des au revoir avec leur lot d’émotions pour toute la famille.

La phase suivante, de découverte et d’exploration, est joliment illustrée, évoquant des monuments et coutumes des 5 continents pour que chaque enfant puisse reconnaître un peu de sa destination. On aime observer les détails et deviner de quels pays il s’agit, procédé que l’on retrouvera tout au long du livre.

Mais bientôt, Ulysse réalise qu’ «être expatrié, ce n’est pas les grandes vacances tous les jours ! », il est alors confronté aux difficultés que connaissent bien nos enfants, une nouvelle école bien différente de celle qu’il a quitté, une langue qu’il ne comprend pas, le manque de ses amis et de sa famille, le désir de rentrer… bref, toute une panoplie de sentiments et d’émotions qu’il va falloir apprendre à gérer et à dépasser petit à petit.

Au fil du temps, des découvertes, des habitudes, Ulysse finira par se sentir chez lui dans son nouveau pays, et sera fier de le faire visiter à son tour.

Cet album permet à l’enfant de comprendre plus concrètement ce que va impliquer l’expatriation pour sa famille, d’anticiper ces événements à venir, qui restent bien abstraits pour lui et peuvent s’avérer angoissants. En s’identifiant à Ulysse, il pourra mettre des mots sur ce qui l’attend en s’installant dans un autre pays et réaliser que c’est une aventure pour toute la famille, que chacun aura besoin de temps pour s’adapter à sa nouvelle vie.

C’est un excellent support avant le départ pour aborder le sujet en famille et préparer l’enfant. Il lui sera également très utile ensuite, pour se rassurer, exprimer les difficultés qu’il pourra rencontrer, les mettre à distance pour mieux les dépasser. En voyant que pour Ulysse aussi, il y a des moments difficiles, mais qu’il fini par se faire des copains, comprendre la langue, aimer son pays, l’enfant se sentira plus confiant.

C’est un des points forts de l’album, qui présente à l’enfant les différentes étapes du processus d’adaptation sans chercher à les idéaliser, reconnaît ses émotions en lui signifiant qu’il est normal de ressentir de la peur, de la tristesse, de la colère, de se sentir perdu et découragé, tout autant que d’être excité, fier et heureux de toutes ces découvertes et nouvelles rencontres.

 

Si « Ulysse, petit expat » est idéal pour accompagner les enfants dans leur expatriation, il plaira également à tous les petits francophones qui ne grandissent pas dans le pays d’origine de leurs parents. Ils se reconnaîtront dans certaines situations vécues par Ulysse : éloignement des grands-parents, parler une autre langue à l’extérieur de la maison, avoir des amis de toutes origines… En témoigne Alexan, 5 ans qui est né et grandit en Autriche, il se reconnaît dans ce petit français du bout du monde, il aime « les autres enfants à la fin, qui parlent une autre langue, ils deviennent ses copains », mais il reconnaît aussi son meilleur ami parti vivre en Chine l’an dernier. Ce livre peut également aider les enfants qui ont des cousins à l’étranger à mieux comprendre ce qu’ils vivent.

 

Je vous encourage donc vivement à ajouter « Ulysse, petit expat » à vos (déjà trop nombreux) préparatifs de départ, vos enfants seront heureux de l’emporter partout avec eux. Sur le site Heureux comme Ulysse, vous pouvez vous inspirer de ces 10 choses à faire avec les enfants avant de partir, pour faciliter un peu les adieux au pays et en garder de beaux souvenirs

L’album « Ulysse, petit expat » sortira en anglais en septembre prochain, et pour les adultes, Mathilde Paterson vient de publier le livre des chroniques de My tailor is an expat, blog humoristique et décalé autour de sa vie d’expat.

 

Article rédigé par Marie-Laure Giroud Coustier,

Psychologue, et responsable "jeunesse" de Expats Parents