Bien préparer son départ en expatriation en 10 mots

La nouvelle vient d’être officialisée. Dans moins de deux mois, toute la famille vivra à Pékin. Pas encore partis que l’aventure de l’expatriation commence déjà. Il faut préparer le départ et surtout anticiper autant que faire ce peut l’arrivée en terre étrangère. Logement, paperasse, enfant, travail, santé... 


Administration 
Avant de quitter la France, il est nécessaire d’effectuer un petit passage chez le percepteur afin de régulariser sa situation fiscale et de lui signifier que vous quitter l'hexagone. Prenez également rendez-vous chez votre banquier pour l’informer de votre nouvelle situation. Effectuez votre changement d’adresse et résiliez bien tous vos abonnements EDF, téléphones fixe et mobile.

Arrivée
Pour ne pas être pris au dépourvu, organisez au maximum votre arrivée à l’étranger. L’hôtel appartement est une bonne solution. Toute la famille peut y vivre facilement. Consacrez les premiers jours à la découverte en famille de cette nouvelle ville dans laquelle vous allez désormais habiter : visite du bureau, de l’école, des monuments emblématiques. Ensuite, place à la recherche de logement. Si vous avez de jeunes enfants, il est important de trouver assez vite un mode de garde. A l’étranger, pas de famille pour dépanner, la nounou est donc une perle rare sur laquelle on doit pouvoir s’appuyer très vite.

Déménagement 
Voilà une formidable occasion de faire un peu de tri. Selon le volume octroyé par l’entreprise, vous pouvez décider de faire partir toutes vos affaires ou bien d’en laisser un peu en France en garde meuble. Vous avez acheté une machine à pain, denrée introuvable sur votre lieu de destination et fait quelques provisions de bons bouquins en français. Le container peut alors partir. Assurez-vous bien du délai de transport d’un pays à l’autre et surtout des conditions de dédouanement. Au moment de signer le contrat avec l’entreprise de déménagement, relisez attentivement les clauses d’assurance. La casse n’est jamais à exclure.

Départ 
Après s’être renseignés sur le pays d’accueil, vos valises sont bouclées, remplies de tee shirts ou au contraire de vêtements chauds. Les enfants ont pris avec eux leurs jouets préférés et bien sur vous avez pensé aux indispensables DVD qui vous permettront meubler quelques soirées le temps que votre container arrive.

Ecole 
La fête de départ a eu lieu. Vous avez remercié comme il se doit l’équipe pédagogique qui a accompagné votre enfant tout au long de sa scolarité. Armés du dossier scolaire de votre enfant et de son certificat de radiation, vous voilà maintenant parés pour l’inscrire dans sa nouvelle école. Ecole française, internationale ou locale ? A vous de juger.

Famille
L’expatriation est une aventure familiale. Chaque membre a son rôle à jouer et doit être impliqué dans le processus de départ, y compris les plus petits. Ne vous laissez pas emporter par le temps, vos enfants sont en général capables de trier leurs jouets ! Pensez bien en amont également aux animaux domestiques que vous allez emmener ou non ! Les conditions d’immigrations sont parfois complexes ! Et puis, n’oubliez pas d’aller embrasser les grands parents qui vous regardent partir le coeur brisé. Ils seront si importants lors des retours en France l’été. Ne les négligez pas !

Logement 
Vous êtes propriétaire de votre logement en France et vous partez vivre en expatriation : vendre ou louer ? Les spécialistes du logement s’accordent à dire que louer son logement en meublé est une des meilleures solutions. Elle assure à la famille expatriée de retrouver un logement à son retour, une fiscalité avantageuse, un bail de location renouvelable tous les ans donc une plus grande flexibilité. Coté étranger, de nombreuses agences de relocation proposent des services très professionnels et évitent souvent d’avoir à négocier en direct avec un propriétaire dont vous ignorez totalement les us et coutumes.

Santé 
Il est impératif de partir vivre à l’étranger en famille muni d’une assurance santé. Dans de nombreux pays, seuls les hôpitaux privés délivrent des soins de standards internationaux. La facture peut donc très vite être salée ! En cas d’antécédents médicaux, vérifier bien que vous pourrez être pris en charge dans votre pays d’accueil et n’oubliez pas de vous munir de votre dossier médical complet et traduit si nécessaire.

Travail 
Avant d’accepter le poste en expatriation, détaillez par écrit les termes et conditions de la mission pour éviter ensuite tout malentendu, désaccord et même parfois des procès. Discutez avec des collègues ayant vécu une expérience similaire dans la même région ou la même ville, vous pourrez ainsi en savoir plus sur la vie quotidienne qui vous attend et mieux appréhender l'avenir. Pour le conjoint suiveur, il est également important de connaitre les conditions de travail en local et les opportunités de carrière avant de se lancer dans l’aventure de l’expatriation.

Voyage
Selon l’Express, 80 % des entreprises proposent à leurs futurs expatriés une visite de pré-mission, habituellement en compagnie du conjoint et des enfants les plus âgés. C’est une bonne occasion de se rassurer en se projetant dans sa vie future. Pour le reste, n’oubliez pas de réserver votre billet d’avion, de vous assurer de la validité de votre passeport et de votre visa si nécessaire.

Claire Largillière 
Fondatrice Expat junior

départ expat