S'adapter et s'intégrer

#expatriation , #adaptation


  • Il est important pour réussir son expatriation, de connaître la raison pour laquelle on part, car elle aura un effet sur les chances que l’on a de réussir son expérience.
  • Gérer l’isolement, la distance et un environnement totalement nouveau auquel il faut s’adapter.
  • Assurer un excellent équilibre travail / vie privée et, en particulier, trouver le temps de découvrir le nouveau pays et la nouvelle culture.


Les 10 Astuces pour gérer la transition de l’expatrié.


1. Être curieux, rechercher des informations sur votre pays d’accueil. N’oubliez pas : plus vous serez informé, mieux vous serez préparé et plus vous vous sentirez à l’aise à l’arrivée.

2. Gérez vos émotions et comprenez que c’est normal, c’est un peu les montagnes russes des émotions à divers moments : la peur de l’inconnu, le fait que vous sentiez que vous ne pouvez pas tout contrôler… Ce sont des réactions souvent éprouvées lors de l’adaptation dans un nouveau pays. Prendre conscience de la manière dont vous réagissez aux problèmes et aux expériences vous donnera aussi un aperçu de vos propres valeurs.

3. Trouvez des « personnes ressources » et qui vous soutiennent. Cherchez d'autres expatriés et des personnes qui ont eu une expérience positive semblable à la vôtre. Gardez le contact régulier avec votre famille et vos amis et allez aussi rencontrer de nouvelles personnes, par exemple grâce aux associations d’accueil : la FIAFE (Fédération Internationale des Accueils Français d’Expatriés) est présente dans 90 pays depuis 34 ans ! IL existe également de nombreux groupes Facebook locaux.

4. Apprenez et utilisez la langue. Même si vous ne pouvez pas parler parfaitement, vos tentatives de communiquer montreront que vous essayez d'apprendre et que vous voulez être là. N'abandonnez pas quand quelqu'un ne comprend pas et soyez patient avec vous-même!

5. Écoutez et observez soigneusement. Essayez de voir des choses du point de vue des autres personnes qui vous entourent. Ne supposez pas que vous savez toujours ce qui se passe. Soyez sensible au peuple autour de vous en faisant des observations sur leur culture. Les commentaires peuvent facilement être pris comme une critique négative.

6. Célébrez chaque petit pas que vous faîtes pour vous sentir installé dans votre pays d’accueil. Essayez de vous trouver une routine et un but qui vous fera vous sentir installé plus tôt. Chaque pas vous permettra de vous sentir petit à petit « à la maison » et de vivre une expérience heureuse.

7. Gardez l’esprit ouvert car ce n’est pas parce que c’est différent que c’est forcément mal…Nous avons tous une tendance naturelle à juger ce qui est bien ou pas à l’étranger, à comparer avec la France, mais ceci vous bloquera et vous empêchera de comprendre votre nouvelle culture. Gardez en tête que c’est juste différent et pas mieux ou pire pour autant …

8. Soyez indulgent avec vous-même et avec les autres. Acceptez le fait que vous et les autres pouvez faire des erreurs. On tire toujours une leçon de ces erreurs.

9. Restez positifs. En effet gardez vos distances par rapport à toutes les personnes trop critiques et négatives envers le pays d’accueil. N’oubliez pas les intentions positives : le positif attire le positif.

10. Pensez à vous. Il est souvent stressant de vivre dans un nouveau pays ; mais n’oubliez pas de vous détendre, de communiquer, de comprendre et surtout de faire des choses qui vous plaisent. En un mot PROFITEZ-EN !


Extrait du "Guide de l'expatrié et de sa famille", rédigé par Florence Chabert d'Hières, et mis à disposition pour Expats Parents
Florence vient d'écrire un livre destinés aux parents expatriés et à leurs enfants :
"I'm a citizen of the world", disponible en français et en anglais .

Site : 
coach4expat