Petit guide des ressources pour l’apprentissage du français, à destination des enfants expatriés

#expatriation , #famille , #français , #education , #scolarité

L’apprentissage du français lorsque l’on habite à l’étranger dans un pays non-francophone est un enjeu important pour tout parent. Les enfants s’adaptent en général facilement à leur nouvel environnement. Maintenir le niveau dans la langue française alors qu’elle n’est plus aussi présente, relève souvent d’un vrai défi. Les ressources sont pourtant nombreuses. Mais il est parfois difficile de cerner celles qui seraient les plus adaptées à notre propre situation.

Voici une liste des méthodes, stratégies, services à votre disposition. Ce tour d’horizon vous permettra une réflexion sur vos attentes, vos exigences et votre organisation.

Il est à noter que cette liste n’est ni exhaustive, ni gravée dans le marbre. Elle a pour but de recenser quelques ressources-clés pour que vous puissiez trouver la solution qui vous convienne le mieux et qui portera le plus ses fruits au sein de votre famille. Car nous le savons, chaque famille a des objectifs différents pour le français. Un couple bi-national, par exemple, voudra instaurer plus d’apprentissage oral dans le foyer. Une famille qui sait qu’elle va rentrer à une date précise va être soucieuse du niveau à maintenir pour une intégration facile lors du retour. Enfin une famille multi-expatriée, sans idée de retour, va, elle, vouloir développer un désir d’apprendre le français, en privilégiant la motivation et le plaisir d’apprendre pour ne pas perdre l’intérêt des enfants dans cette langue. Plongez donc dans cette liste et tirez-en ce qui convient le mieux à vos besoins. Et surtout essayez !

 

Les cours en direct 

- Les cours individuels privés : en se rapprochant de la communauté française locale, vous pourrez trouver un étudiant ou un maître d’école qui s’est mis en disponibilité pour suivre son conjoint, afin de donner à votre enfant des cours particuliers.

- Les Alliances françaises   : certaines proposent des cours de français. C’est un bon moyen aussi pour faire des rencontres avec des familles locales francophiles.

- Les associations FLAM , qui proposent des activités extra-scolaires en français langue maternelle sur leur site, une carte vous permettra rapidement de voir si vous en avez une à côté de chez vous. Une présentation très bien faite dans ce reportage.

- Les Accueils du réseau de la FIAFE (Fédération International des Accueils Français et Francophones d’Expatriés) organisent souvent des activités ou événements destinées aux familles : un bon moyen de maintenir le contact avec les cultures françaises et francophones.

 

Les cours à distance 

Les cours à distance ont l’avantage de pouvoir se faire à son rythme et à la maison. Les inconvénients qui sont souvent cités sont la contrainte des devoirs à renvoyer, et la discipline imposée. Par ailleurs, certains programmes exigent une heure de travail par jour et ce n’est pas toujours compatible avec le planning de nos enfants expatriés.

Les acteurs les plus connus de l’enseignement à distance proposent bien sûr des programmes spécifiques pour les expatriés. La différence avec les programmes classiques ? Un contenu qui s’organise sur deux matières principales : le français et les mathématiques.

- Le CNED propose un programme intitulé la « scolarité complémentaire internationale » .

- Le programme de Hattemer Academy, lui, s’appelle « Solutions Expatriation » .

- Les Cours Legendre adaptent eux aussi leur cours à la particularité de l’expatriation .

- Les Cours Saint-Anne ont un « programme expatriation » .


Il existe d’autres organismes qui proposent de l’enseignement à distance ; cela fera l’objet d’un prochain article…

 

Par ailleurs, il existe aussi des services qui vous aident à mettre en place cet enseignement à distance , notamment grâce à un accompagnement par visio, en individuel ou par petit groupes:

- Ohlala French Tutoring

 

L’enseignement des langues vivantes -dont le français- peut également se faire à distance. VivaLing propose un enseignement en ligne, notamment pour le Français Langue Maternelle. Destinés aux enfants de 3 à 18 ans, les cours sont dispensés par des professeurs certifiés, et font appel à des méthodes ludiques et interactives.

 

Des méthodes pour parents qui souhaitent enseigner à leur enfant 

- Les manuels d’apprentissage en français selon les niveaux sont une ressource riche et qui suit les changements de réforme de l’Éducation Nationale : les grandes maisons d’édition de ces manuels scolaires sont Bordas, Hatier, Hachette, Fernand Nathan, Grévisse, Belin, Magnard.

- Les cahiers de vacances : souvent sur un ton plus léger et autour du jeu, ces cahiers permettent aux enfants de jouer avec la langue française.

On retrouve des cahiers édités par les maisons précédemment citées.

Vous trouverez aussi des versions gratuites ici.

- Il existe aussi des leçons de français sous forme de cartes mentales : « 50 cartes mentales pour comprendre facilement la grammaire, l'orthographe et la conjugaison ! »  .

Des sites internet pour aller plus loin 

 - Le site Logiciel éducatif propose de petits exercices interactifs pour apprendre la conjugaison, le vocabulaire, les règles d’orthographe basique.

- Le site Apprendre à lire  donne des bases sur les différents phonèmes.

- Quelques sites de jeux gratuits en ligne : Tipirate, Tidou , Lulu La Taupe, Maxetom...

- Orthodidacte propose une chaîne Youtube avec Guillaume Terrien (champion d’orthographe). Ces petites vidéos très courtes permettent de réviser bien des concepts orthographiques. Le plus ? Il prend en compte la réforme de 1990 ! 

 

Pour pousser la lecture 

- Le site les Incorruptibles propose des parcours de lecture : des livres, des fiches, des jeux, des concours d’illustrations. Par ailleurs, chaque année il décerne un prix à un livre jeunesse pour chaque niveau (Maternelle, CP,  CE1, CE2/CM1, CM2/6e, 5e/4e, 3e/Lycée). Les abonnés ont le droit de voter !

- Notiseoton : une box de livres français sélectionnés par Nathalie Le Breton, qui a été chroniqueuse pendant 15 ans dans l’émission « les Maternelles » sur France 5.

- Les éditions Bayard Milan proposent aussi un florilège de magazines pour tout âge et pour tous les goûts, et disponibles à l’international grâce à un réseau de 40 correspondants .

 

Pour comprendre les méthodes d’apprentissage de la lecture, un site explique très bien les différentes approches possibles.  

 

Pour les inviter à écrire plus !

-  Pour les inviter à écrire tout en s’amusant, Christophe Rhein propose 51 activités .

- Le NaNoWriMo pour jeunes écrivains : le principe est simple, se donner un objectif d’écriture en nombres de mots et essayer de le réaliser en un mois. La plate-forme permet de suivre ses progrès et de discuter sur un forum avec d’autres enfants qui ont aussi décidé de relever le défi (site en anglais)
-Prendre son envol en français, site de Cécile Guénebault, qui accompagne à distance les enfants expatriés pour l’apprentissage du français.

- L’écrit est un jeu d’enfant , livre de Christine Argensse, qui propose 50 jeux à l’oral pour devenir bon à l’écrit, même si on est "dys" .

-Le site "Les Petits Expats" propose notamment une plateforme qui met en relation les petits expats avec des classes de métropole, pour des projets pédagogiques comme des échanges de correspondances.

- Les « P’tits Défis » du site « une Histoire de ninjas et de samouraïs » proposent un programme autour d’une histoire découpée en épisode et 15 défis d’écriture qui vont amener l’enfant à se poser des questions sur la langue française et la voir d’un autre point de vue .

 

Comment choisir parmi toutes ces ressources ?

Catégorie 1 :  « Nous rentrerons en France » (ou « Nous ne savons pas encore si nous rentrons en France, mais c’est possible… »)

Les parents de cette catégorie ont souvent en tête le fait de devoir « raccrocher » leur enfant au système scolaire français. Pour cela, il leur est nécessaire de valider les acquis pour que leurs enfants soient intégrés dans les écoles. Ils se tourneront alors plutôt vers des méthodes qui permettent de valider un niveau.

Catégorie 2 : « Nous allons rester ! »

Certains parents ressentent un besoin fort de transmettre leur langue et leur culture à leurs enfants mais ils redoutent un rejet de leur part  si la contrainte est trop grande : ceux-là se pencheront vers des méthodes plus légères, ludiques, mais toujours académiques. S’ils se sentent l’âme enseignante, ils chercheront plutôt une méthode, une stratégie pour être sûrs de ne rien oublier plutôt qu’un service complet d’apprentissage.

Catégorie 3 : « Notre couple est de nationalités différentes » ou « Notre famille connaît de multiples expatriations ».

Si le français est une langue minoritaire au sein de la famille ou s’il est mis à mal car concurrencé par de nombreuses autres langues, l’idée est alors de mettre l’accent sur le jeu et d’éveiller le plaisir d’apprendre. Les méthodes alternatives semblent alors les plus judicieuses.

D’autres critères doivent rentrer en compte : la motivation de votre enfant, la vôtre, le budget et l’organisation de la mise en place de la solution choisie au sein de la famille. Une fois que votre choix est fait, n’hésitez plus et essayez ! Et sachez que, dans tous les cas, toute expérience est bonne à prendre !

 

Quelques conseils dans la vie de tous les jours :

- Leur parler correctement, donner l’exemple.

- Lire ou leur lire des livres en français : du grand classique à la BD, le choix est large !*

- Les laisser écrire avec les outils de leur temps : email, sms, mais aussi cartes postales, lettres et mots doux.

- Les jeux de société en français.

- Les films français en version originale sans sous-titre.

 

Bien sûr, il y a encore beaucoup de ressources sur Internet et ailleurs ! Et peut-être avez-vous trouvé une perle que vous souhaiteriez partager ? Contactez-moi (catherine@unehistoiredeninjasetdesamourais.com) afin que nous puissions ensemble étoffer cet article !


Ecrit pour Expats Parents par Catherine Allibert, écrivain et accompagnatrice des enfants expatriés dans le monde de la langue française.
Son site : Une histoire de ninjas et de samourais : "Apprendre le français avec la souplesse du ninja et la rigueur du samouraï ! "
Elle anime aussi le groupe Facebook : Français à la maison : partage soutien et conseils 

* Si vous êtes en panne d’idée, vous pouvez recevoir chaque mois une liste de livres d’auteurs francophones, parus récemment, il suffit de vous inscrire : https://www.unehistoiredeninjasetdesamourais.com/quels-livres-en-francais/